Le Cartulaire de La Roë

Un cartulaire (du latin médiéval chartularium, ‘recueil d’actes’ ; du latin classique charta, ‘papier’)

est « un recueil de copies de ses propres documents établi par une personne physique ou morale, qui, dans un volume ou plus rarement dans un rouleau, transcrit ou fait transcrire intégralement ou parfois en extraits, des titres relatifs à ses biens et à ses droits et des documents concernant son histoire ou son administration, pour en assurer la conservation et en faciliter la consultation ».

Le cartulaire de la Roë du XIIe siècle est écrit en latin ; il n’existe pas de traduction en français. C’est un recueil des chartes (du latin carta), c’est-à-dire des actes les plus importants relatifs à la fondation, à la dotation et aux privilèges de l’abbaye ; il en comporte 244, allant de 1096 à 1190 environ. C’est un des plus anciens documents conservés aux Archives de la Mayenne.

Consultez le cartulaire numérisé >>>

Le cartulaire a fait l’objet d’une édition par Mme Marie Hamon-Jugnet pour une thèse de l’École des Chartes soutenue en 1972 : Cartulaire de l’abbaye Notre-Dame de la Roë : édition critique (non publiée et non communicable).

Tous les actes relatifs à Robert d’Arbrissel ont été analysés et sont consultables dans l’étude de M. Jean Bienvenu : « Genèse d’une abbaye canoniale : Notre-Dame de La Roë au tournant des années 1100 », Angers, multigr., 1989, , 65 p. (Mémoire de maîtrise, Université catholique de l’Ouest) et « Genèse d’une abbaye canoniale Notre-Dame-de-la-Roë au tournant des années 1100 », dans La Mayenne: archéologie, histoire, 1991, n° 14, p. 9-37.
Cette étude est également consultable sur le blog de M. Bienvenu :
http://mes-recherches-en-histoire-medievale.over-blog.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.